Goldau, with the Lake of Zug in the Distance: Sample Study circa 1842-3 by Joseph Mallord William Turner 1775-1851

 
En classe de seconde, l’enseignement des arts plastiques s’appuie sur les connaissances et compétences acquises par l’élève au collège. Il repose prioritairement sur l’exercice d’une pratique plastique fondée sur les formes de la création artistique contemporaine mises en relation avec celles léguées par l’histoire de l’art. Les connaissances et compétences acquises doivent faciliter des poursuites de formation ciblées sur les arts plastiques en cycle terminal, soit en enseignement obligatoire de série L, soit en enseignement facultatif. Ces choix doivent aussi – et à plus long terme – lui permettre d’accéder à des études supérieures en vue d’un parcours professionnel.
 
La  pratique  artistique  développe  l’inventivité  et affine les capacités expressives de l’élève. Pour en maîtriser tous les aspects, l’élève expérimente ou perfectionne son usage des outils traditionnels comme ceux qui se rapportent aux technologies contemporaines.
La culture artistique, avec l’appui de l’histoire de l’art, se construit dans le cadre de la pratique artistique. Elle permet d’établir des relations entre les différentes sources des savoirs.
 
L’enseignement  dispensé  en  seconde  construit  des  connaissances,  des  capacités  et  des  attitudes  dans  trois champs de compétences particuliers :
Compétences techniques et artistiques
–     concevoir, projeter, réaliser en deux dimensions et en volume 
–     choisir ses propres moyens d'expression en fonction d'un projet 
–     comprendre,  dans  la  pratique,  le  rôle  joué  par  les  divers  constituants  plastiques  et matériels (medium, geste, outils) et savoir les utiliser
–     prendre en compte des éléments susceptibles de transformer sa démarche 
–     argumenter sa démarche à l’oral et à l’écrit.
Compétences culturelles
–     analyser   une   œuvre   à   deux   ou   trois   dimensions   en   faisant   apparaître   ses caractéristiques plastiques, sémantiques et artistiques
–     utiliser un vocabulaire descriptif précis et approprié 
–     situer   une   œuvre   dans   son   cadre   historique   et   faire   apparaître   quelques caractéristiques du ou des systèmes figuratifs dont elle témoigne.
Compétences comportementales
–     travailler dans  une relative  autonomie,  conduire un  travail  personnel  et assumer sa présentation au regard des autres 
–     témoigner d'un comportement attentif et ouvert aux démarches artistiques dans leur diversité 
–     participer à une analyse collective de façon ouverte et argumentative en demeurant attentif à la parole des autres.
Le programme de seconde s’organise autour d’un unique questionnement portant sur les relations qu’entretiennent  « la forme » et « l’idée ». Ses enjeux seront traités à l’intérieur de deux champs d’étude principaux : le dessin et la matérialité.  
Le  dessin :  originellement,  dessiner  signifiait  aussi  bien  former  le  projet  que  tracer  les  contours.  Dans  le  contexte actuel des technologies numériques et des pratiques du dessin, l’élève est amené à expérimenter et maîtriser une grande variété de pratiques graphiques. La  dynamique  créée  favorise  la  construction  d’un  objet artistique.
La matérialité : La  variété  des  matériaux  et  l’évolution  des conceptions relatives à la matière permettent à la fois la création d’œuvres « matérielles » et « immatérielles ». Dans son rapport à la matière et aux matériaux, l’élève est conduit à collecter et expérimenter pour constituer son propre univers.