Transdisciplinaire, l’éducation aux médias et à l’information (EMI) est mentionnée plusieurs fois dans la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013. Son importance a été rappelée par Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation Nationale, suite aux événements de janvier 2015 (voir notamment le dossier de presse disponible sur le site de l’Education nationale).
La circulaire de rentrée 2016 consacre un paragraphe à l’EMI dans le point III : « Une École qui fait vivre les valeurs de la République » : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=100720.
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est saisi de la question et a formulé 19 préconisations, dans un avis adopté à l’unanimité le 11 décembre 2019. Le rapport complet et sa note de synthèse sont disponibles sur le site du CESE : https://www.lecese.fr/travaux-publies/les-defis-de-l-education-aux-medias-et-l-information.

Son objectif est de former des citoyens responsables, à l’ère du numérique, dans la société de l’information et de la communication.

L’expression est la traduction française de « Media information literacy » développée par l’UNESCO.

 

L’EMI est liée à « l’éducation à la citoyenneté à l’heure du numérique », sur laquelle les Ministres de l’Éducation de l’Union européenne ont adopté une déclaration le 26 novembre 2019.

 

Contenus et cadres d’enseignement

Il porte sur la recherche documentaire et les médias, domaines d’enseignement des professeurs documentalistes, mais aussi sur le droit.
Les enjeux sont évidemment particulièrement forts dans le domaine du numérique, pour apprendre aux jeunes à faire face aux dangers d’internet, mais l’EMI ne saurait être limitée aux médias en ligne et il est important de former les futurs citoyens à tous les types de médias, que le support d’informations soit informatique ou imprimé. Le CDI en est alors le lieu privilégié, avec notamment (mais pas uniquement) la presse.

Les contenus sont multiples : recherche documentaire, validité, fiabilité et pertinence de l’information, tous les médias, de la presse écrite aux médias sociaux en passant par la radio et la télévision, propriété intellectuelle et plagiat, droits à l’image, identité et traces numériques…

Au lycée, les élèves y travaillent notamment dans le cadre de l’accompagnement personnalisé et des SNT (Sciences Numériques et Technologie, enseignement obligatoire depuis la rentrée 2019) en seconde, de l’Enseignement Moral et Civique (qui remplace l’ECJS depuis la rentrée 2015),  des sciences de gestion et du droit en STMG. Mais, toutes les disciplines peuvent être concernées.

Parcours EMI

Un parcours d’EMI, présenté sur Eduscol, est proposé en ligne par Alexandra Maurer, coordinatrice Clemi et Denis Weiss, enseignant documentaliste : http://emi.re.

Pour en savoir plus

Pour plus d’informations, voir le dossier « Education aux médias et à l’information » sur Eduscol, portail national des professionnels de l’éducation.